Camping dans les Pyrénées : tout ce que vous devez savoir et conseils !

Publié le : 31 mars 202110 mins de lecture

La chaîne de montagnes des Pyrénées est l’un des plus beaux endroits d’Europe et camper ici parmi les sommets enneigés qui descendent dans les forêts anciennes est l’un des meilleurs moyens de découvrir cette merveille géographique. Il est également sillonné d’innombrables sentiers de randonnée, ce qui en fait un paradis pour les amateurs de plein air et un endroit parfait pour le camping. C’est l’une des raisons pour lesquelles tant de gens ont le camping dans les Pyrénées sur leur liste de voyages !

S’étendant sur plus de 400 km à travers la France et l’Espagne, les Pyrénées offrent de nombreuses options de camping – à la fois des campings payants et du camping sauvage. Nous examinons les deux dans cet article, y compris les règles, les conseils et certains des meilleurs campings à visiter si vous prévoyez un voyage.

Alors lisez la suite et commencez votre aventure en camping dans les Pyrénées !

Camping dans les Pyrénées : air pur et vues spectaculaires

Le camping est un passe-temps très populaire en Andorre, en France et en Espagne – les trois pays qui partagent cette magnifique partie du monde. A ce titre, il existe des campings dans les Pyrénées, pour tous les budgets. Beaucoup se trouvent également à proximité des sentiers de randonnée les plus populaires, ce qui permet aux marcheurs de profiter des montagnes en sachant qu’ils peuvent prendre une douche chaude bien méritée en fin de journée.

Pour les marcheurs sérieux, la meilleure façon de déterminer quel camping utiliser est probablement de déterminer l’itinéraire que vous souhaitez marcher ou faire de la randonnée. Une fois que vous avez votre itinéraire, marquez toutes les colonies. Il est fort probable qu’ils auront au moins un camping à proximité. Une recherche rapide sur Google fera le reste.

Si votre randonnée ne vous emmène pas près d’une ville, ne vous inquiétez pas ! Le camping sauvage est généralement autorisé ici, mais vous devez connaître certaines règles. Plus à ce sujet plus tard.

Il existe également de nombreuses cabanes ou « refuges » où les promeneurs peuvent s’abriter pour la nuit. Ils sont situés le long des principaux sentiers de randonnée et peuvent également être trouvés dans un bon livre de randonnée dans les Pyrénées. Les refuges sont habités ou non et vont des minuscules huttes de Shepard avec lits superposés aux hôtels une étoile standard. Attendez-vous à payer une somme modique aux huttes habitées.

Vous pouvez également planter votre tente à proximité de ces huttes. Si la cabane est habitée, attendez-vous à payer 3-5 euros pour planter votre tente. Les cabanes sont généralement proches des sources d’eau, donc un bon endroit pour faire le plein.

Nous vous recommandons d’acheter un livre de randonnée dans les Pyrénées car il vous montrera tous les principaux itinéraires et refuges – et donc les endroits où camper. Le mieux, ce sont les promenades et escalades dans les Pyrénées, qui couvrent des dizaines de sentiers allant de promenades d’une journée à des randonnées de plusieurs jours. Certaines cartes gratuites comme celle-ci existent également en ligne, mais elles ne sont pas aussi complètes.

Les Pyrénées ont une courte saison de randonnée (juin à septembre) qui a souvent des orages dramatiques, alors assurez-vous d’avoir un équipement de bonne qualité. Une tente durable, légère et résistante à la pluie est un must. En juin et septembre, des crampons peuvent être nécessaires pour parcourir la Haute Route des Pyrénées.

Si vous n’êtes pas un marcheur sérieux et que vous recherchez simplement de bonnes suggestions de campings pour vous installer tout en profitant des Pyrénées, nos favoris sont ci-dessous !

Campings dans les Pyrénées : quatre de nos favoris

Les campings dans les Pyrénées s’adressent à tous les âges et disposent de nombreux équipements. Certains ont même des piscines extérieures – parfaites pour un plongeon après une dure journée de marche.

  • Camping Pyrénées Natura

Ce camping en bordure du Parc National des Pyrénées, est situé dans un cadre magnifique. Il a également un accès direct au populaire GR 10 – l’itinéraire de randonnée qui longe la chaîne de montagnes.

Après une journée de marche, vous pourrez déguster une bière locale au bar et au restaurant du camping. Ce site familial dispose même d’une salle de jeux, tandis qu’ils peuvent aider à mettre en place des promenades à poney.

Au cœur des montagnes, il est également proche du lac d’Estaing – un lac de montagne où l’on peut pêcher. Vous pouvez visiter leur site Web pour en savoir plus.

  • Camping Les Albères

Ce camping se trouve non seulement au pied des Pyrénées, mais aussi à une demi-heure de route de la mer Méditerranée ! Vous pouvez donc faire de la randonnée dans l’une des meilleures chaînes de montagnes du monde le matin et bronzer au bord de la mer avec une bière l’après-midi. Pas une mauvaise vie.

Ils ont également une grande piscine extérieure sur le complexe – ce qui est toujours une bonne chose.

  • Camping l’Enclave

Un camping bien équipé avec piscine, court de tennis, terrain de football et plus encore !

La petite ville de Llivia est située à côté du camping, mais curieusement, cette ville est espagnole, tandis que tout autour d’elle est français. C’est parce que Llivia n’a pas été incluse dans le traité des Pyrénées signé entre la France et l’Espagne au XVIIe siècle.

C’est l’une des curiosités d’Europe, en plus d’être l’une des plus jolies villes des Pyrénées.

  • Camping Era Yerla

Ce petit camping en Catalogne est perché au bord d’une rivière de montagne. Vous pouvez vous asseoir et savourer votre café du matin au son de l’eau, tout en admirant les sommets enneigés.

Il dispose d’une piscine extérieure et de nombreux sentiers de randonnée. La jolie petite ville à côté, appelée Arties, vaut la peine d’être explorée. Il y a aussi de fantastiques bains de soufre à proximité.

Camping sauvage dans les Pyrénées

Pour ceux qui recherchent une expérience plus « sauvage », vous avez de la chance !

Le camping sauvage dans les Pyrénées est généralement bien toléré. Ce qui est logique étant donné que certains des sentiers de randonnée de cette chaîne de montagnes peuvent prendre des jours, voire des semaines. Cependant, il existe certaines règles que les campeurs sauvages sont censés respecter.

En général, les campeurs sauvages sont censés rester au même endroit pour une nuit seulement et camper dans un endroit rural. Par conséquent, ne campez pas dans ou à proximité des villages, de la ferme ou du bâtiment de quelqu’un. L’exception est une cabane ou un refuge.

Si vous trouvez un emplacement de camping rural mais que vous soupçonnez qu’il s’agit d’un terrain privé, il est préférable de rechercher et de demander la permission à un propriétaire si vous le pouvez. Ou demandez au berger le plus proche – écoutez simplement le son des cloches. Tous les moutons les porteront.

On s’attend à ce que les campeurs installent leur tente vers le crépuscule et la descendent à l’aube. Vous pouvez voir des panneaux à travers les Pyrénées disant la même chose.

En général, les feux de camp doivent être évités. Pour cuisiner, utilisez une cuisinière tempête. Si vous voulez vous rendre complètement hors réseau, une cuisinière solaire portable fonctionnerait. De plus, y a-t-il quelque chose de plus cool que d’exploiter la puissance du soleil pour votre petit-déjeuner !

Et bien sûr, emportez les déchets avec vous et laissez votre emplacement de camping tel que vous l’avez trouvé. Voici nos meilleurs conseils pour le camping sauvage dans les Pyrénées.

Conseils pour le camping sauvage (gratuit) dans les Pyrénées

  • Des orages et de fortes pluies sont à prévoir en camping dans les Pyrénées – même pendant la saison de randonnée. Assurez-vous d’avoir une tente durable et résistante à la pluie qui peut survivre à de fortes pluies. Une tente de randonnée légère pour un seul homme comme celle-ci ou similaire serait parfaite.
  • Il y a beaucoup de sources d’eau différentes dans les montagnes, mais n’oubliez pas de toujours avoir beaucoup d’eau sur vous si vous marchez. Une bouteille d’eau pliable peu encombrante serait un bon achat.
  • Gardez un œil sur les crottes d’animaux – s’il y a beaucoup de choses près de votre emplacement de camping idéal, vous pourriez finir par être réveillé par des moutons enthousiastes ou autre chose au milieu de la nuit !
  • Lorsque vous allez aux toilettes, vous devez le faire loin des sources d’eau, telles que les rivières et les lacs. Assurez-vous d’utiliser une truelle pour enterrer les déchets humains – ne les laissez pas simplement à l’air libre.
  • Si vous parcourez un itinéraire pédestre populaire, éloignez-vous de l’itinéraire principal par courtoisie.
  • Comme de nombreuses zones rurales accidentées et sauvages du monde entier, il y a une faune et une flore à connaître. Alors lisez et assurez-vous de savoir à quoi vous attendre dans la région ou la zone dans laquelle vous prévoyez de camper dans la nature.

Plan du site