Comment traverser les Alpes en voiture ?

Quand il fait enfin plus chaud, beaucoup de gens ont envie d’errer. Beaucoup sont ensuite attirés par le sud, où le paysage et la culture semblent méditerranéens et où il fait encore plus chaud.

La voiture offre un certain degré d’indépendance, surtout lors des voyages de vacances.

Cependant, la traversée des Alpes peut s’accompagner de certains défis.

En voiture à travers le magnifique monde de la montagne

Surtout sur la route des Alpes, pour de nombreux automobilistes, il s’agit probablement ou non de franchir un obstacle sur le chemin de l’Italie, on peut découvrir de nombreux joyaux pittoresques.

Ici, ce n’est pas tant l’arrivée qui compte que la devise “Le chemin est la destination”.

Vous êtes assis confortablement dans votre siège de conducteur et vous avez le contrôle total de votre voyage.

Des lacs de montagne cristallins et des sommets imposants, aux courbes racées, aux vues panoramiques impressionnantes et aux larges panoramas de la vallée, les cols alpins offrent beaucoup à ceux qui conduisent.

Toutefois, tout cela n’est valable qu’à la condition que votre voiture participe effectivement à une telle expédition.

Après tout, la traversée des Alpes impose des exigences très particulières à votre voiture.

Itinéraire par les cols alpins

Alors qu’autrefois les cols de montagne étaient considérés comme de simples obstacles pouvant être franchis rapidement, aujourd’hui, grâce aux autoroutes, tunnels et liaisons ferroviaires, ils ne sont plus des voies de circulation surchargées mais des parcours d’aventure à part entière.

Le fait que, lorsque vous traversez les cols suisses, vous puissiez tomber sur d’anciennes fortifications, les gardiens suisses de la neutralité, pour ainsi dire, n’est qu’une des nombreuses histoires curieuses.

Ils sont assez nombreux, après tout, ils font partie des pays où se trouvent les Alpes.

Alors pourquoi ne pas simplement laisser de côté le stress du consommateur qui domine habituellement même en vacances et profiter de votre prochaine traversée des Alpes, sans aucune pression de succès ou de temps ?

Vous devez cependant vérifier à l’avance si le col alpin que vous envisagez de franchir est ouvert et ainsi bénéficier d’une véritable alternative aux tunnels bondés, surtout pendant la période des vacances.

Si le voyage est effectué avec un véhicule loué, vous devez d’abord vérifier le kilométrage convenu dans le contrat de location.

Les voyages de vacances vers des destinations plus éloignées peuvent rapidement faire monter le relevé du compteur jusqu’ici.

Toute personne qui aime voyager en voiture fréquemment doit en tenir compte lors de la signature du contrat.

Sinon, le dépassement du kilométrage peut devenir coûteux lors de la restitution du véhicule.

Cependant, avant de monter dans votre voiture et de vous précipiter dans le monde avec votre voiture, vous devez considérer que toutes les voitures ne sont pas également adaptées à une expédition sur les anciennes routes alpines romaines.

Saviez-vous, par exemple, que sur certains passages, il est interdit aux véhicules de plus de 2,30 mètres de large de passer ?

Si vous restez avec votre voiture, vous ne devez donc pas craindre une préparation détaillée, car cela vous épargnera non seulement beaucoup d’ennuis, mais aussi beaucoup de frais.

Vous devriez passer en revue la liste de contrôle suivante :

Conduire sur cols de montagne : comment faire ?

Outre le respect du code de la route en vigueur dans toute l’Europe, vous devez, en tant que conducteur, faire attention à un style de conduite particulier lorsque vous empruntez les routes alpines.

Pour conduire avec prévoyance, il est avant tout important que le conducteur soit en parfaite condition physique.

Si vous vous sentez fatigué, vous devez prévoir une pause, car vous devez être pleinement concentré sur les passages de cols.

Les conseils de conduite suivants doivent être respectés lors de la traversée des Alpes.

Dans quelle constitution doit être la voiture ?

Avant chaque voyage en voiture, vous devez faire vérifier l’état et l’équipement de votre voiture.

En général, il faut des freins parfaits et une bonne tenue de route.

En tant que conducteur expérimenté, vous savez également que vous devez vous assurer que le niveau d’huile moteur est dans la bonne fourchette et qu’il peut être nécessaire de faire l’appoint d’eau dans le système de refroidissement et d’essuie-glace.

En outre, une bande de roulement intacte est indispensable, tout comme une pression de pneu adaptée à la charge supplémentaire. Plus le véhicule est grand et encombrant, plus il est difficile de traverser les Alpes.

De nombreux cols ne conviennent pas aux caravanes et aux camping-cars, car ils ne peuvent tout simplement pas suivre une pente trop raide et ne sont donc pas autorisés sur ces itinéraires.

Équipement :

En plus d’une trousse de premiers secours et d’un kit de premiers soins, chaque voiture devrait être équipée d’un triangle de signalisation et d’un gilet de sécurité, tous ces éléments devant être faciles à atteindre.

Il est préférable de vérifier à l’avance ce que vous devez transporter dans la voiture.

Lorsque vous voyagez avec des enfants, vous devez également vous assurer que le siège pour enfant est adapté et que la ceinture de sécurité est correctement positionnée.

Évitez les bouteilles en verre ou autres objets potentiellement tranchants dans l’habitacle du véhicule.

Lorsque vous voyagez avec des animaux, veillez à ce qu’ils soient protégés pour la circulation.

Lors du chargement, le principe suivant s’applique : Les objets lourds doivent être abaissés, jusqu’au dossier du siège arrière.

Couvrez également les bagages avec une couverture.

En général, il est recommandé d’utiliser un filet à bagages pour que rien ne tombe en avant lors de la descente d’une colline.

N’oubliez pas que lors d’un accident, tout objet non sécurisé peut devenir un projectile.

Éclairage du véhicule 

En plus des feux de croisement, des feux de route et des feux de stationnement qui fonctionnent parfaitement, vous devez vous rappeler que dans certains pays, il est obligatoire d’avoir les feux de votre voiture allumés à tout moment.

Dans ce contexte, emporter un jeu d’ampoules de rechange peut certainement s’avérer payant.

Dommages causés par les animaux :

Dans le cas le plus désagréable, vous vous arrêtez immédiatement au col parce qu’un animal, qu’il s’agisse d’une martre ou d’un raton laveur, a attaqué votre technologie automobile et vous n’enregistrez les dommages consécutifs qu’après avoir roulé longtemps.

Une morsure de martre peut mettre votre voiture hors service malgré les dernières innovations technologiques.

Les martres de pierre détruisent entre autres les câbles et les tuyaux sur le moteur pendant les guerres de territoire.

Des attaques peuvent également se produire pendant une pause dans une aire de repos dans la nature.

Par conséquent, protégez votre voiture contre les dégâts causés par les martres.

Si le véhicule continue de rouler, des dommages non détectés peuvent alors entraîner d’autres dommages au véhicule et même mettre en danger la sécurité.

Ce problème n’est malheureusement pas rare.

Les assurances automobiles traitent chaque année jusqu’à 200 000 cas de réparation causés par des fouines.

Mais ceux qui n’ont souscrit qu’une assurance responsabilité civile pour leur voiture doivent généralement en assumer les frais.

Étant donné que toutes les assurances automobiles ne couvrent pas les dommages causés par les animaux, une couverture supplémentaire peut être ajoutée à la police existante.

Chez certains assureurs, cela est même inclus dans l’assurance tous risques partiels.

Les conditions de circulation

Le seuil de douleur des vitesses maximales autorisées sur les autoroutes et les voies rapides est très bas, surtout en Suisse.

Les limites de vitesse y sont strictement respectées.

Vous devez également savoir que certains pays, comme l’Italie, ont des limitations de vitesse spéciales pour les conducteurs novices.

N’oubliez pas qu’il vous faut une vignette pour emprunter les autoroutes et les voies rapides en Autriche, en Suisse et en Slovénie, par exemple.

La validité dépend bien sûr de la fréquence de vos déplacements.

En France et en Italie, en revanche, vous ne devez payer que des montants individuels en fonction de la distance parcourue.

En général, il est conseillé de toujours avoir la preuve de paiement dans la voiture afin de pouvoir prouver que la vignette a été achetée correctement.

Il est préférable de les acheter avant de commencer votre voyage afin d’éviter les longues attentes à la frontière.