Un guide pour camper et des lieux où camper en France

Le camping en France est depuis longtemps une activité estivale populaire ! Et en tant qu’alternative bon marché aux autres types d’hébergement de vacances, le camping a été l’un des rares secteurs de l’industrie touristique française à avoir effectivement bénéficié de la récession économique.

Avec autant de possibilités de camping, la France est le paradis des campeurs, et il y a des campings pour tous les goûts – des sites exclusifs haut de gamme offrant tout le confort pour les caravanes et même les tentes prêtes à l’emploi, aux campings ruraux les plus basiques offrant un peu plus que l’essentiel. En d’autres termes, le camping peut être tout un panel d’expériences différentes, ce n’est pas une mauvaise idée de pouvoir distinguer les différents types de camping disponibles en France.

 Nouveau camping et glamping

Ces dernières années, un grand nombre de campings français ou de tous types sont passés au-delà de la simple offre d’espaces pour les campeurs avec leur propre tente ou camping-car : ils intègrent désormais quelques chalets ou mobil homes, et parfois d’autres formes d’hébergement fixe plus exotiques comme des roulottes (roulottes ou similaires) ou des yourtes, pour les personnes qui aiment l’idée de camper sans avoir à installer une tente, ou acheter ou louer un camping-car. Sur les campings haut de gamme, les installations mises à disposition peuvent être assez luxueuses, un type de camping connu sous le nom de « glamping ».

Il n’est donc pas surprenant que le mot soit maintenant abusé par de nombreux campings qui offrent un hébergement assez basique en chalet mobil home, qui est loin du sens fondamental du mot glamping, qui implique des sites qui offrent juste un petit nombre d’unités meublées de qualité, situées un environnement naturel spacieux.

Classement des campings en France

  • Comparez les différences

Tout comme les hôtels, les campings réglementés ou les campings sont classés selon un système de classement par étoiles, d’une étoile à quatre étoiles, en fonction de leurs équipements. Comparé à un site une étoile, un camping quatre étoiles est en effet une expérience très différente. Les prix reflètent généralement le nombre d’étoiles, le nombre de personnes par emplacement et varient selon la période. Le coût moyen d’une nuit de camping pour quatre personnes pendant la haute saison des vacances d’été est d’environ 28 euros.

  • Hébergement fixe ou mobile

Ces dernières années, il y a eu un grand mouvement vers la restauration des campings avec un mélange de locations fixes (chalets, bungalows, caravanes fixes) et d’hébergement mobile (apportez votre propre tente, caravane ou camping-car). La plupart des campings accueillent des tentes, des caravanes ou des mobile homes (camping-cars), mais avec des sites plus petits, il peut être conseillé de vérifier l’accès des caravanes.

Il existe actuellement trois catégories de campings référencés en France :

  • « loisirs » (loisirs) où plus de la moitié des emplacements sont réservés à des logements fixes;
  • « tourisme » où plus de 50% des emplacements sont réservés aux mobil-homes – tentes, caravanes, mobil-homes
  • « aire naturelle » qui sont des campings traditionnels sans chalets ou autres hébergements fixes. Auparavant limité à 25 emplacements, aires naturelles peut désormais – depuis 2014 – en posséder jusqu’à 30 sur une superficie d’au moins un hectare. Ils doivent avoir des toilettes, mais la plupart ont plus que cela.

Classement par étoiles des campings français

Toutes les catégories doivent fournir des douches, des toilettes et des zones de lavage – mais au-delà, il existe des différences considérables. Pour vous aider à comparer les équipements et les tarifs, voici les principales caractéristiques des différents types de camping en France. Ils représentent les minima requis à chaque niveau de notation : de nombreux campings offrent plus que les minima.

  • Campings 1 étoile : (environ 1500 campings, dont beaucoup de petits)

Cabines de douche individuelles avec eau froide (bien que beaucoup aient chaud), aire de lavage, lavabos, emplacements d’au moins 90 m². Les prix sont très variables, à partir d’environ 8 € par nuit pour un emplacement.

  • Campings deux étoiles : (plus de 4000 campings, près de la moitié du nombre total)

Pour une étoile de plus : Cabines de douche individuelles avec eau chaude, lavabos individuels, prises de courant pour petit équipement électrique.

  • Campings trois étoiles : (plus de 2000 campings dont beaucoup assez grands)

Pour deux étoiles de plus : Gardien présent 24h / 24, sols carrelés dans les zones de lavage / douche, cabines de lavage privées, aire de jeux pour enfants équipée, fleurs, végétation entre les emplacements, garde d’objets de valeur, épicerie sur place ou à proximité, boissons non alcoolisées disponibles, gardiens anglophones (pas toujours couramment !), etc. En semaine de pointe, les prix se situent normalement entre 32 € et 40 € par nuit pour quatre personnes.

  • Campings quatre étoiles : (environ 700 campings, généralement grands)

Avec trois étoiles en plus : cabines de lavage privées avec eau chaude, éviers pour lave-vaisselle et lave-linge avec eau chaude, Emplacements plus grands (au moins 100 m²), voies de circulation goudronnées sur le site, salle de jeux, salle commune. Selon le lieu et la période de l’année, les prix ont tendance à varier de 20 € par jour hors saison, à entre 40 € et 50 € par jour pendant les semaines de pointe, pour quatre personnes avec une tente, un peu moins pour seulement deux personnes.

  • Le camping à la ferme

“Camping à la ferme” est un label proposé aux agriculteurs qui proposent un petit espace de camping, avec un maximum de six emplacements : la même “aire naturelle de camping” est une zone avec un maximum de 25 emplacements. Ils doivent tous fournir des toilettes et des lavabos, des prises électriques et des poubelles, ainsi qu’au moins une douche chaude.

Ce ne sont que les principaux critères utilisés dans le classement des campings en France. De nombreux campings trois ou quatre étoiles disposent également d’un bar et d’un restaurant, tout comme certains campings une ou deux étoiles. De nombreux campings offrent plus que le minimum requis, par exemple il y a beaucoup de campings une étoile avec de l’eau chaude dans les toilettes, bien que ce ne soit pas obligatoire.

  • Camping sauvage, camping sauvage en France

Il y a une grande confusion quant à la légalité ou à l’illégalité du camping dans la nature, et s’il est souhaitable de le faire. Installer un bivouac pour la nuit sur un terrain public semble être légal, à condition qu’il s’agisse d’un emplacement du crépuscule à l’aube : stationner un camping-car le long de la route pour la nuit ou sur un terrain public semble également être légal, à moins que cela ne soit interdit par un règlement local. Le camping sur un terrain privé, avec l’accord du propriétaire, est légal. Laisser ses déchets ou vider ses eaux usées d’un camping-car n’est pas légal. Des restrictions particulières s’appliquent dans les parcs nationaux et régionaux, bien que les randonneurs responsables, les cyclistes et les campeurs qui s’arrêtent pour la nuit dans ces zones n’ont généralement pas de problèmes, tant qu’ils ne bafouent pas clairement la loi. Il est important de se rappeler que les lois et règlements sur le camping dans la nature sont principalement là pour protéger l’environnement naturel, pour protéger les zones patrimoniales, pour défendre les intérêts des résidents locaux ou pour prévenir les accidents – pas pour agacer les campeurs.

  • Choisir un camping, faire une réservation .

Pour des vacances en camping sédentaires dans des campings trois ou quatre étoiles, la réservation est toujours recommandée. Les grands campings de vacances sur la côte et dans les sites touristiques sont très fréquentés pendant les semaines d’été (juillet et août), il est donc conseillé de réserver ici aussi, sinon indispensable. Pour les autres campings, notamment les campings une étoile et deux étoiles, la réservation n’est généralement pas nécessaire, sauf pour certains sites dans des zones particulièrement attractives pendant les semaines de pointe – surtout si le camping est utilisé pour une escale d’une nuit. Néanmoins, tous les campings ont un accès téléphonique et beaucoup ont des sites Web et des e-mails, donc réserver à l’avance ou vérifier la disponibilité n’est jamais une mauvaise idée.